La charte Féministe du 38 Mars

charte féministe-01

 

                              LA CHARTE FÉMINISTE du 38 MARS :

  1. Les comportements dans le cadre du mouvement doivent être non sexistes (ni remarques déplacées à caractère machiste, ni harcèlement…)
  2. Rappeler la place du féminisme dans la convergence des luttes
  3. Il est important de travailler à la parité des prises de paroles
  4. Le féminisme englobe toutes les femmes. Il s’intègre à une lutte sociale générale pour l’égalité de toutes et tous
  5. La prise de conscience féministe nécessite un effort intellectuel constant

https://wiki.nuitdebout.fr/wiki/Villes/Paris/F%C3%A9ministe

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Marie dit :

    Un des problèmes centraux des femmes touche à la responsabilité. La femme se fait coincer par de vieilles routines animales. Nous sommes des mammifères. Nous devons en grande partie la survie de notre espèce à notre capacité à faire survivre les petits. Nous l’oublions aujourd’hui, mais c’est une compétence de haut vol pour des corps aussi immatures à la naissance. « sur quatre enfants qui naissaient en moyenne dans chaque famille française au XVIIIe siècle, l’un mourait avant un an, un autre avant dix ans et deux seulement parvenaient à l’âge adulte, assurant tout juste le remplacement des générations.  » (universalis) La survie des enfants est parfaitement corrélée avec le niveau d’éducation https://fr.unesco.org/gem-report/sites/gem-report/files/girls-factsheet-fr.pdf La mortalité infantile s’effondre depuis les années 40 en France. Les femmes font survivre leurs petits parce qu’elles trient et capitalisent une énorme masse d’informations sur la nourriture, l’hygiène, les conduites à tenir en cas de maladie, sans parler de l’attention au non verbal que nécessite la compréhension des besoins d’un être sans langage organisé. Il s’agit là d’un investissement relatif à la mort, avec la charge d’anxiété associée. Et les hommes traînent sérieusement des pieds pour véritablement prendre la responsabilité des tout petits. Prendre la responsabilité n’est pas « aider », c’est s’investir au même niveau dans la connaissance indispensable au maintien en santé de la génération suivante. Conclusion perso : les femmes, une fois ce rôle accompli, alors qu’elles participent en plus à la sécurité financière de leur foyer, n’ont pas super envie, le courage, l’énergie de se rajouter sur la pile la responsabilité « politique », au sens de « relatif au gouvernement des peuples ». Avec le lot de culpabilités en cas d’erreurs que celà implique. Avec un petit, l’erreur, le défaut de surveillance peut immédiatement virer au drame. Nous sommes conditionnées très tôt à ne pas faillir. ça nous bloque.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s